Pédagogie

Pourquoi j’ai choisi de donner des cours particuliers

 

En matière de musique, j’ai des goûts et un parcours éclectiques.

J’aime aussi bien le rock, la musique classique, la variété internationale, la chanson française que le jazz, etc. (liste non exhaustive😉).

Cela fait près de 30 ans que je joue de la guitare et j’ai passé respectivement à peu près 10 années sur chacun des 3 types de guitare : la folk, la classique et l’électrique. Aussi, dans mon rapport avec mes élèves, je souhaitais retrouver ce besoin de diversité, cet éclectisme. De même, je souhaitais avoir des élèves de tout âge (enfant, adolescent, adulte, senior) — de 7 à 77 ans, comme on dit, ainsi que des élèves issus de milieux et d’horizons culturels différents. Plutôt qu’enseigner au sein d’une école avec un style musical défini, j’ai choisi de donner des cours particuliers pour avoir un rapport… particulier, non scolaire, avec chaque élève et son projet musical considérant qu’il est un, qu’il est spécifique, singulier dans sa requête et dans ses attentes.

En résumé, je dispense un enseignement personnalisé et non standardisé.

 

Adapter ma « méthode » à votre « projet musical » et non l’inverse

 

Lors d’un premier contact avec un élève potentiel, je dis souvent sous forme de boutade que ma méthode, c’est justement que je n’utilise pas de… méthode. Je veux dire par là que je ne demanderai jamais à un élève d’aller acheter une méthode de guitare x ou y dont on travaillerait tous les morceaux, en tournant les pages une à une, chronologiquement. Je demande chaque fois à un nouvel élève :

  • Quel est son projet musical ?
  • Quels sont ses goûts musicaux ?
  • Qu’est-ce qu’il aimerait concrètement et exactement jouer à la guitare comme type de morceau, de musique ?

Si c’est un adulte ou un adolescent, il a 9 fois sur 10 un projet musical.

À partir de là, mon travail va être de lui proposer des morceaux en rapport étroit avec ses goûts musicaux et son niveau de guitare.

Sachant que rien n’est jamais figé : un élève peut très bien, par exemple, travailler un morceau dans un style musical x et ensuite avoir envie d’un morceau dans un style musical y. Un élève peut aussi, au contraire, n’avoir envie de jouer des morceaux que dans un style musical x, si tel est son projet musical. En résumé, pour moi c’est le projet musical qui conditionne le type de morceaux que l’on va être amené à aborder.

Le niveau ainsi que les progrès de l’élève en guitare détermineront dans quel ordre nous pourrons aborder les morceaux souhaités.